• Tout profil,
  • Cas d'usage,
  • Actu-Conseils Pédagogie,
  • Collaboratif,

Comment partager des documents aux élèves via l'ENT ?

L’ENT Skolengo offre aux professeurs une palette d’outils différents pour diffuser des documents aux élèves. Faisons un petit tour d’horizon des différents modes de diffusion avec leurs spécificités.

La messagerie

La messagerie de l’ENT est souvent le premier outil de diffusion vers lequel se tournent les utilisateurs du fait de sa facilité d’usage. Pour autant, c’est loin d’être l’outil le plus adapté pour diffuser des documents.
En effet, la messagerie est le plus mauvais gestionnaire de fichier qui existe. Pour retrouver un document, il faut parcourir tous les messages. L’intitulé du fichier joint ne permet pas toujours de connaitre le contenu du document. Les documents ne sont pas classés ni sauvegardés.
On peut ajouter que pendant la période de crise que nous traversons, dans le cas d’un envoi vers un grand nombre de destinataires, chaque pièce jointe est distribuée à chaque utilisateur, ce qui entraine des surcharges de la plateforme et contribue à la dégradation des performances.

Conclusion : la messagerie est plus un outil de communication que de diffusion de documents. À utiliser en priorité pour envoyer des messages sans pièce jointe ou pour diffuser des pièces jointes à une seule personne
 

Le classeur pédagogique, le cahier de textes et le travail à faire

1 - Création, organisation d’activités


nullParmi les outils de création d’activités pédagogiques présentes dans le classeur pédagogique des enseignants, il en est un qui permet de joindre un document. Au-delà de toutes les autres possibilités de création et d’enrichissement des activités, cette fonctionnalité permet très simplement de créer une activité embarquant un ou plusieurs documents.
Dans ce cas, il est possible de présenter les pièces jointes dans un ordre souhaité. Il est aussi très simple d’ajouter un petit paragraphe descriptif de chaque document joint. Enfin, si la pièce jointe est au format pdf, l’utilisateur pourra la consulter directement au sein de l’activité sans avoir besoin de la télécharger.
Ajoutons que l’activité ainsi créée sera conservée et classée dans le classeur de l’enseignant et pourra être réutilisée ou complétée ultérieurement.

 

2 - Diffusion d’activités


nullUne fois l’activité créée, l’enseignant dispose de plusieurs moyens pour la diffuser. Soit en diffusant une copie de l’activité sur une séance du cahier de textes d’une classe, soit en la diffusant directement dans le classeur des élèves.
À noter que la diffusion peut se faire vers une ou plusieurs séances d’une ou de plusieurs classes. Elle peut même se faire sur une sélection d’élèves de certaines classes qui pourraient avoir des besoins spécifiques. Les élèves retrouveront toutes les activités diffusées dans leur classeur organisées dans des dossiers disciplinaires.
 

3 - Travail à faire


nullIl peut arriver que sur la base du document diffusé, le professeur souhaite donner un travail à faire à ses élèves. Dans ce cas, il peut donner un « travail à faire » basé sur l’activité pédagogique créée précédemment. Pour cela, il devra rédiger une consigne, estimer le temps de travail qu’il pense que l’élève doit y consacrer et choisir l’un des quatre modes de réponse (texte, fichier joint ou enregistrement audio ou pas de remise en ligne).
Le professeur disposera alors d’un tableau de bord lui permettant de suivre l’avancée du travail par les élèves, de relancer les élèves retardataires, de proposer des éléments de corrigé individuels ou collectifs.

Conclusion : les services pédagogiques (classeur pédagogique, cahier de textes et travail à faire) permettent aux enseignants de créer et d’organiser des activités pédagogiques en didactisant simplement des documents existants. Ils permettent de diffuser globalement ou de façon individualisée ces activités. Enfin ils permettent de gérer le recueil de travaux demandés aux élèves.
Toutes les activités sont conservées dans les classeurs des professeurs et des élèves. Les services pédagogiques sont donc à utiliser en priorité en cas de diffusion de documents trouvant leur place dans une progression pédagogique structurée.
 

Les rubriques de classes

Les rubriques de classes sont générées automatiquement en début d’année. Ces rubriques sont ouvertes à tous les enseignants, élèves et parents de la classe avec des droits différents.
Les enseignants de la classe sont gestionnaires de la rubrique. Ils n’ont donc pas besoin de l’administrateur pour gérer les sous rubriques et les droits.
Plusieurs services collaboratifs peuvent être activés au sein de ces rubriques pour permettre la diffusion de documents.

Conclusion : les rubriques de classes sont des espaces partagés par tous les enseignants, élèves et parents de la classe. Elles sont à utiliser en priorité dès lors que l’on souhaite diffuser des informations à toute la « communauté classe ».
 

1 - Le blog


nullLe blog permet diffuser des documents en pièces jointes des articles. Il est possible de décrire dans l’article le contenu des pièces jointes, de donner une consigne d’utilisation, voire de créer un plan de travail pour les élèves.
Il est possible d’activer simplement des fonctionnalités avancées sur les articles de blog. On peut, par exemple, activer les commentaires sur un article. Ceci permet très simplement d’initier des échanges entre élèves au sujet des documents joints et de mettre en place des pratiques de type classe inversée. Il est également possible de programmer la publication d’un article avec une date de mise en ligne et une de mise hors ligne programmée.
Les articles de blog sont classés dans les rubriques par ordre de publication.

Conclusion : le blog permet de diffuser de l’information et des documents en les contextualisant. Il peut permettre de diffuser des documents pédagogiques (à mettre en balance avec les services pédagogiques) mais il est à utiliser en priorité pour gérer toute la communication au sein de la classe. À noter que les élèves peuvent contribuer au blog de classe (directement ou après modération selon les paramétrages mis en place par les enseignants). Il s’agit donc bien d’un outil de collaboration.
 

2 - Les dossiers partagés

 
nullLes dossiers partagés sont des espaces de stockage de documents présents dans les rubriques. Ils peuvent être activés dans les rubriques de classes. Il s’agit de stockage « brut », c’est dire qu’au sein d’un même dossier il n’est pas possible de décrire ni d’organiser les documents joints.
Il est en revanche possible de gérer finement les droits des dossiers partagés pour que tous les utilisateurs n’aient pas les mêmes droits d’accès sur les différents dossiers pour les travaux en groupes par exemple.

Conclusion : les dossiers partagés permettent de mettre simplement à disposition des documents. Cependant, ils ne sont ni organisés, ni commentés. Ils doivent donc être gérés et suivis de près au risque de devenir des espaces « fourre-tout ». À noter que lorsque des élèves déposent des documents dans les dossiers partagés, tous les autres élèves les voient. Ces espaces ne peuvent pas servir à de la remise en ligne de travaux. Pour cela, il faut privilégier le module de « travail à faire » des services pédagogiques.


Toutes ces fonctionnalités vous permettent de diffuser simplement et efficacement des documents à vos élèves .En les utilisant pour envoyer vos documents, vous éviterez de surcharger la messagerie. Vous préserverez ainsi les performances de l'ENT pendant cette période de crise sanitaire.

Pour conclure 

Les modes de communication et de transmission de documents sont multiples dans l’ENT. Pensez à vos utilisateurs élèves et parents qui peuvent être perdus face à ces différences de pratiques. Une communication claire de l’établissement vers les familles pour leur indiquer les modes de communication à privilégier est probablement un prérequis indispensable à la mise en place de la continuité pédagogique.
Rappelez-vous que l’ENT permet aussi aux équipes éducatives de se coordonner et d’échanger entre personnels de l’établissement (rubriques collaboratives, partage d’activités pédagogiques).



 
Mis à jour le 5 mai 2020